Vaud

Le dérapage raciste de la présidente

C’est le tollé après une imitation issue de Tintin au Congo par la première citoyenne du canton.
Le dérapage raciste de la présidente
Dans son discours, Laurence Cretegny, ici lors de son élection à la présidence du Grand Conseil en juin dernier, a imité «une mère congolaise» à l’accent caricatural en références à Hergé. KEYSTONE
Discrimination

La présidente du Grand Conseil, Laurence Cretegny, a-t-elle été raciste durant la séance parlementaire de mardi dernier? Lors d’un discours prononcé à l’occasion du départ en retraite du chancelier d’Etat, fan des aventures de Tintin, la députée PLR a imité «une mère congolaise» à l’accent caricatural, après plusieurs autres références à la saga d’Hergé. > Lire aussi notre édito: Tintin au Congo ou Michel Leeb au Grand Conseil?  Une sortie

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion