International

Le Pentagone reconnaît un «échec stratégique»

Les chefs du Pentagone ont admis mardi des erreurs de jugement et s’expliquent sur la fin chaotique de vingt ans de guerre en Afghanistan.
Le Pentagone reconnaît un «échec stratégique»
Les chefs du Pentagone ont admis publiquement mardi des erreurs de jugement (au centre, le général Mark Milley). KEYSTONE epa09494211 U.S. Army General Mark A. Milley, Chairman of the Joint Chiefs of Staff, center, departs a Senate Armed Services Committee hearing at the Dirksen Senate Office building in Washington, DC, USA, 28 September 2021. EPA/Stefani Reynolds / POOL
Afghanistan

Les chefs du Pentagone ont admis mardi des erreurs de jugement. Cela a mené à un «échec stratégique» en Afghanistan, avec la victoire sans coup férir des talibans a l’issue de 20 ans de guerre. Le chef d’état-major, le général Mark Milley, et le chef du commandement central américain (Centcom), le général Kenneth McKenzie, ont admis publiquement pour la première fois avoir conseillé à Joe Biden de maintenir 2500 soldats

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion