Solidarité

Quatre ans dans les camps

L’organisation suisse Helvetas gère cinq camps de réfugié·es rohingyas au Bangladesh, où vivent depuis quatre ans plus de 1,2 million de membres de cette ethnie ayant fui la Birmanie. Témoignage.
Quatre ans dans les camps 2
Femme et enfant rohingyas survivant dans un camp grâce à l’aide humanitaire. HELVETAS
Bangladesh

Au Bangladesh se trouve le plus grand camp de réfugié·es au monde. Sur quelques dizaines de kilomètres carrés, dans le district de Cox Bazar, 1,2 million de personnes de la minorité musulmane Rohingya s’entassent depuis quatre ans déjà. En 2017, elles avaient fui les violences du gouvernement du Myanmar (Birmanie) alors dirigé par Aung San Suu Kyi, lauréate du prix Nobel de la paix 1991. L’ONU avait qualifié les agissements

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion