Cinéma

A l’épreuve du collectif

Comment créer ensemble dans le monde très compétitif du cinéma? Réponses avec Climage et Zooscope, deux associations lausannoises qui ont su tirer leur épingle du jeu.
A l'épreuve du collectif 2
L’équipe de Climage dans ses bureaux de la rue du Maupas. De gauche à droite: Céline Pernet, Daniel Wyss, Stéphane Goël, Pascaline Sordet, Alex Mayenfisch, Patrick Muroni et Karine Odorici. CLIMAGE / ANTOINE FLAHAUT
Série d'été

Le cinéma est un art collectif, aiment dire les réalisateur·trices. Et pourtant, les collectifs sont rares dans le septième art, méconnus ou éphémères. Nous avons déjà retracé ici l’aventure des groupes Medvedkine et Dziga Vertov, utopies de cinéma révolutionnaire post-68 expérimentées par Chris Marker et Jean-Luc Godard. Collectif de producteurs cofondé par Robert Guédiguian, Agat Films – Ex ­Nihilo constitue une autre exception. En Suisse romande, on pense d’abord au

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion