Culture

Monique Ilboudo: élever l’humain

Avocate, militante des droits humains, écrivaine, universitaire et figure ­politique du Burkina Faso, elle écrit la déploration des femmes au cœur des attentats djihadistes qui secouent son pays.
Monique Ilboudo: élever l’humain
Ministre de la promotion des droits humains (2000-2007), elle estime avoir fait de son mieux. PHOTO LUX
Livres

Nous l’avons rencontrée en mars, à Bamako, lors du festival «La rentrée littéraire du Mali». Le dernier roman de ­Monique Ilboudo, Carrefour des veuves, y a suscité un vif intérêt et remporté un prix. Il était aussi en course pour le Prix Orange du livre en Afrique. Le terrorisme qui ébranle le Sahel, et particulièrement le Burkina Faso, est la trame d’un désastre géopolitique. Les femmes y paient un lourd

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion