Scène

Katerina Andreou, un autre espace-temps

Invitée au far° fabrique des arts vivants à Nyon, avant Lausanne et Genève, la danseuse et chorégraphe grecque crée une pièce in situ inspirée de la rave. Un corps entêté qui ne lâche pas.
Katerina Andreou, un autre espace-temps
Katerina Andreou présente "Rave to Lament" dans un parking souterrain. JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Danse contemporaine

Lundi, elle s’est installée dans un petit appartement du centre-ville de Nyon, logée par le far° fabrique des arts vivants, qui présentera sa création in situ dès mercredi. Ce n’est pas la première fois que Katerina Andreou est invitée en Suisse romande. La danseuse et chorégraphe grecque à la carrière fulgurante était venue présenter sa précédente pièce, ­BSTRD, «bastard» en anglais, mais sans les voyelles, dans les deux pôles romands

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion