International

Le Bélarus fait fermer des dizaines d’ONG et associations

Le président Loukachenko est contesté depuis août 2020, lors de sa réélection jugée frauduleuse.
Le Bélarus fait fermer des dizaines d'ONG et associations
Ces mesures font suite à des critiques du président Alexandre Loukachenko, qui a comparé jeudi lors d'une réunion gouvernementale les membres des ONG à des «bandits» et des «agents de l'étranger» qui agissent «au détriment de l'Etat». KEYSTONE
Droits humains

Des dizaines d’ONG et d’associations bélarusses couvrant des domaines allant de la défense des droits humains au journalisme étaient vendredi en cours de liquidation par les autorités. Ces mesures témoignent de la volonté du président d’éliminer toute opposition. Selon l’organisation de défense des droits humains Viasna, elle-même dans le viseur des autorités, au moins 47 ONG sont concernées, nombre d’entre elles ayant fait l’objet de perquisitions ces dernières semaines. Figurent

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion