Culture

De retour, le FIFF veut se développer et pense déjà à 2022

Le Festival international de films de Fribourg, qui s’achève dimanche, devrait renouer dès 2022 avec son calendrier de la fin mars.
De retour, le FIFF veut se développer et pense déjà à 2022
Partant des enseignements récents, Mathieu Fleury (droite) et Thierry Jobin (gauche), tous deux Jurassiens installés à Fribourg, souhaitent donc miser sur les spécificités du FIFF. KEYSTONE
Cinéma

Sorti renforcé de la crise du Covid, le Festival international de films de Fribourg (FIFF) veut poursuivre son développement. La 35e édition, qui s’achève dimanche, a retrouvé son rythme de croisière alors que la suivante se profile déjà, dans huit mois à peine. «Le FIFF est sorti plus fort de la pandémie», note son président Mathieu Fleury dans un entretien accordé à Keystone-ATS. Les 18 derniers mois ont permis de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion