Vaud

L’école à la maison devient plus stricte

Les changements législatifs qui encadrent l’école à la maison inquiètent les familles. 750 élèves vaudois·es sont concerné·es, un nombre en augmentation ces dernières années.
L’école à la maison devient plus stricte
Alors qu’il suffisait jusqu’ici de s’annoncer pour déscolariser son enfant, la révision de la loi sur l’enseignement privé (LEPr), en consultation jusqu’au 5 septembre, prévoit désormais pour les familles l’obligation de formuler une demande. KEYSTONE/Christian Beutler
Education

Protéger les enfants contre les emprises religieuses ou sectaires: voilà l’objectif annoncé par le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture vaudois (DFJC) concernant la révision de la loi sur l’enseignement privé (LEPr), en consultation jusqu’au 5 septembre. Les associations qui défendent la liberté de choix d’apprentissage se disent partagées sur les changements annoncés par les autorités et craignent un tour de vis. Réforme   Alors qu’il

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion