Genève

Comment parler du genre dans l’orientation?

La journée «Futur en tous genres» a pour but d’introduire la question du genre dans l’orientation professionnelle. Parents et enseignants questionnent la méthode.
Comment parler du genre dans l’orientation?
Habituellement destinée aux élèves de 7ème, à l’école primaire, ce sont cette année leurs aînés de 9ème, la première année du Cycle d’orientation, qui bénéficieront de la journée «Futur en tous genres». KEYSTONE-prétexte
Education

Depuis 2011, la journée «Futur en tous genres» a pour but de sensibiliser les élèves aux professions exercées en majorité par le genre opposé. L’occasion également de découvrir le monde du travail, en y accompagnant un parent ou un proche. Cependant, la mise en œuvre de cette journée d’orientation s’avère parfois difficile pour les parents. «Certains, ne comprenant pas le but poursuivi, préfèrent même garder leur enfant à la maison»,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion