International

Dix ans après Utøya, la Norvège veut faire bloc contre la haine

Dix ans après les attentats commis par l’extrémiste de droite Anders Behring Breivik qui avait tué 77 personnes le 22 juillet 2011, la Norvège s’est engagée à faire bloc contre la haine.
Dix ans après Utøya, la Norvège veut faire bloc contre la haine
Déguisé en policier, l'extrémiste alors âgé de 32 ans avait ouvert le feu sur un rassemblement de la Jeunesse travailliste (AUF) sur l'île d'Utøya, faisant 69 victimes. Des adolescents pour la plupart. KEYSTONE
Norvège

Dix ans après les attentats commis par l’extrémiste de droite Anders Behring Breivik, la Norvège s’est engagée jeudi à faire bloc contre la haine qui a tué 77 innocents le 22 juillet 2011. Pour nombre d’observateurs, cette idéologie reste bien présente dans le pays. “On ne peut pas laisser la haine sans réponse”, a déclaré la Première ministre, Erna Solberg, lors d’un premier hommage près du siège du gouvernement à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion