International

Attaque à l’arc: soupçon de radicalisation

Jeudi soir, un Danois de 37 ans converti à l’islam a tiré avec des flèches dans les rues de Kongsberg. Cinq personnes sont mortes et deux autres ont été blessées.
Attaque à l’arc: soupçon de radicalisation
En réponse à l’attaque, la police, qui n’est généralement pas armée, va porter des armes à titre temporaire dans tout le pays. KEYSTONE
Norvège

L’attaque à l’arc qui a fait cinq morts en Norvège ressemble à ce stade à un «acte terroriste», ont estimé les services de sécurité norvégiens jeudi. Ils n’ont pas pour autant relevé le niveau d’alerte dans le pays. Les événements survenus mercredi soir à Kongsberg, ville du sud-est de la Norvège, «ont les apparences d’un acte terroriste à ce stade, mais l’enquête (…) tirera davantage au clair ce qui les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion