Scène

Christiane Jatahy, regard brechtien

A Avignon puis à la Comédie de Genève, la Brésilienne met en scène le fascisme en transposant Dogville de Lars von Trier. Entre chien et loup bouleverse.
Christiane Jatahy, regard brechtien
Graça, jeune femme brésilienne, incarne la figure de l’étrangère. CHRISTOPHE RAYNAUD DE LAGE/FESTIVAL D'AVIGNON
Théâtre

Le Festival d’Avignon a ­démarré lundi avec deux spectacles majeurs, entre autres grosses productions de cette 75e édition. La mise en scène de La Cerisaie de Tchekhov par Tiago Rodrigues – futur directeur du festival, qui succèdera à Olivier Py – a ouvert les festivités dans la Cour d’honneur du Palais des papes. Entre chien et loup est présenté dans la salle de Vedène, à une vingtaine de kilomètres du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion