Scène

Le visiteur magnétique

A La Grange de Dorigny, entre sexualité et mysticisme, «Théorème» de Pasolini est revisité par des interprètes en état de grâce.
PENELOPE HENRIOD
Théâtre

Une famille de la haute bourgeoisie reçoit chez elle un étrange visiteur. Est-il «assassin et homme de bien», comme se présente Pasolini dans une interview projetée dans la relecture ­scénique de Vincent Bonillo? Est-il ange exterminateur ou déité dionysiaque? Mystère. $.T.O.r.M est tiré du film parabole et du livre-scénario Théorème du cinéaste italien. Vincent Bonillo en signe la mise en scène à La Grange de Dorigny à Lausanne. L’homme transit

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion