Genève

On votera sur la destitution

Une loi constitutionnelle a été adoptée par le Grand Conseil jeudi soir. Elle a été élaborée à la suite de l’affaire Maudet. Dans tous les cas, le peuple tranchera.
On votera sur la destitution
La loi constitutionnelle vise à combler des lacunes révélées par l’affaire Maudet. KEYSTONE
Conseil d’Etat

Le peuple genevois sera appelé aux urnes pour valider un mécanisme de destitution des membres de l’exécutif cantonal. Le Grand Conseil a en effet validé à la quasi-unanimité jeudi soir un projet de loi constitutionnelle instaurant un tel dispositif. Il s’agit là de «combler une lacune de la Constitution» mise en évidence par l’affaire Maudet, a plaidé la députée PLR Céline Zuber-Roy, ancienne camarade de parti de l’ex-conseiller d’Etat. «Avec

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion