Vaud

Les zadistes veulent la récusation du juge

Les militant·es du Mormont contestent le déroulement de leur procédure pénale.
Les zadistes veulent la récusation du juge 
Les zadistes ont été délogés par la police le 30 mars dernier, après plusieurs mois d'occupation de la colline du Mormont pour protester contre l'extension de la gravière d'Holcim, à Eclépens, dans le canton de Vaud. JPDS
ZAD du Mormont

Les zadistes du Mormont et leurs avocat·es demandent la récusation du juge Daniel Stoll, président du Tribunal de la Côte. Motif invoqué? «Le risque d’un manque d’impartialité». Vendredi, dans un communiqué, les militant·es de l’ex-première Zad de Suisse expliquent qu’alors que le Tribunal de la Côte doit encore statuer sur la validité des oppositions que les zadistes jugé·es au tribunal d’arrondissement de Nyon ont adressées au Ministère public par le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion