Scène

La mort? En rire pour mieux mourir

Au Grütli, à Genève, Anna Lemonaki présente Blanc, troisième volet de sa tétralogie en couleurs.
La mort? En rire pour mieux mourir
Un Olympe figuré en jardin verdoyant prend place dans "Blanc", de et par Anna Lemonaki. DOROTHEE THEBERT FILLIGER
Théâtre

Au théâtre du Grütli, à Genève, Anna Lemonaki continue son travail sur les fantômes profonds de l’humanité, aussi vieux que nos vieilles mythologies. Après Bleu (2016) et Fuchsia saignant (2019), elle y présente Blanc, sa dernière création. Loin d’être livide, le spectacle remplit généreusement les yeux et les oreilles du public d’une fresque chaotique célébrant la vie et la vieillesse tout en se riant de la mort. Le gradin de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion