Suisse

Le Conseil fédéral enterre l’accord-cadre

La Suisse interrompt les négociations avec Bruxelles mais continue à miser sur la voie bilatérale.
Le Conseil fédéral enterre l’accord-cadre
«Nous commençons un nouveau chapitre dans nos relations avec l'UE que nous espérons long», a indiqué Guy Parmelin, président de la Confédération (ici entre le ministre des affaires étrangères Ignazio Cassis et la ministre de la justiceKarin Keller-Sutter). KEYSTONE
Suisse-UE 

Pour Guy Parmelin, «nous ne pouvons pas parler d’un mercredi noir», référence au dimanche de 1992 où la Suisse avait refusé d’entrer dans l’Espace économique européen. Pourtant, le moment semble à nouveau historique. Le Conseil fédéral annonce qu’il ne signera pas l’accord-cadre institutionnel qui devait coiffer les cinq accords bilatéraux d’accès au marché entre la Suisse et l’Union européenne. > Lire notre édito: Accord-cadre: sept ans de solitude Le gouvernement

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion