Suisse

Les fronts restent figés sur l’accord-cadre

La bonne humeur matinale a été de courte durée. Vendredi après-midi, la rencontre entre Guy Parmelin et Ursula von der Leyen n’a servi qu’à réitérer les positions divergentes de la Suisse et de l’UE.
Guy Parmelin et Ursula von der Leyen positifs
«L’accord-cadre est un élément essentiel de notre relation», a rappelé Ursula von der Leyen vendredi matin devant les médias. KEYSTONE
Suisse-UE 

L’accord-cadre est toujours dans l’impasse. La rencontre entre Guy Parmelin et Ursula von der Leyen n’a servi au final qu’à réitérer les positions de chacun. La bonne humeur matinale a été de courte durée. Avant leur entretien, les deux présidents s’étaient présentés positifs devant les médias, louant les relations étroites entre l’Union européenne et la Suisse et soulignant l’importance de maintenir de bons contacts. Berne veut un texte équilibré Le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion