BD

Finalement, s’en sortir

La Grâce est le premier ouvrage d’Emmi Valve traduit en français. Un récit autobiographique dans lequel l’illustratrice finlandaise raconte sa sévère dépression.
Finalement, s’en sortir
Confessions

D’abord, il y a cette couverture aux tons froids. Elle transpire. Elle suinte littéralement le mal-être. Dès les premières pages, on a ­affaire à des dessins très sombres, qui ne sont pas sans rappeler une lointaine parenté avec un certain Winshluss. C’est chargé, l’ambiance est étouffante, les couleurs sont ternes et baveuses. Et puis, là-dessus, il y a la voix de la narratrice, celle de l’autrice, froide et mesurée. Factuelle.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion