Genève

Des restaurants réclament d’autres types d’indemnisations

Un collectif demande des aides forfaitaires comme dans le canton de Vaud, et, dit-il, comme le permet Berne. Mais le gouvernement genevois réfute cette lecture des ordonnances fédérales.
Des restaurateurs réclament d’autres types d’indemnisations
«Nous sommes dans une situation dramatique. Des dizaines voire des centaines d’établissements font faillite», affirme David Davinroy, patron du Bao Canteen (photo: manifestation de la restauration en novembre dernier). JPDS
Crise sanitaire

Unis dans le collectif «Qui va payer l’addition? Genève», des restaurateurs et restauratrices du bout du lac réclament au canton un autre type d’aides financières pour compenser les pertes subies pendant la crise du Covid. «Nous pourrions toucher des indemnisations plus conséquentes et qui coûteraient moins cher au canton, car ce serait Berne qui payerait, si Genève appliquait la méthode fédérale et du canton de Vaud», affirme David Davinroy, patron

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion