Musique

Un major Davel d’arts et d’histoire

Avant la création en 2023 d’un opéra dédié à la figure vaudoise, un ouvrage raconte comment arts et histoire ont réhabilité le «traître».
Un major Davel d’arts et d’histoire
Charles Gleyre, "L’Exécution du major Davel" (1850), une œuvre partiellement brûlée. MCBA
Publication

Le 17 mars 1723, le major Jean Daniel Abraham Davel, notaire à Cully, commandant de Lavaux, présente au Petit Conseil réuni à l’Hôtel de ville de Lausanne un ­cahier de doléances adressé au gouvernement de Berne. Il appelle implicitement de ses vœux une indépendance du Pays de Vaud. Dénoncé puis arrêté sur ordre de Berne, reconnu coupable de haute trahison par un tribunal lausannois, le major est exécuté à Vidy

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion