Genève

«L’Etat gère mal son patrimoine»

Après dix ans à la tête de Patrimoine Suisse Genève, l’ancien conseiller d’Etat vert Robert Cramer passe la main et s’occupera désormais de la Fondation Praille-Acacias-Vernets.
«L’Etat gère mal son patrimoine»
L’ancien conseiller d’Etat vert Robert Cramer s’occupera désormais de la Fondation Praille-Acacias-Vernets. Le Courrier / J.-P. Di Silvestro
Aménagement

Après avoir passé dix ans à la tête de Patrimoine Suisse Genève, l’ancien conseiller d’Etat vert Robert Cramer passe la main à une nouvelle co-présidence, composée de Pauline Nerfin et Lionel Spicher. Il se consacrera désormais notamment à sa fonction de président de la fondation Praille Acacias Vernets (PAV). L’occasion de parler avec lui de la protection du patrimoine et de l’aménagement du canton. Pourquoi quittez-vous la présidence de Patrimoine

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion