Genève

Pas de repos pour les tronçonneuses

Aux abords du parc des Evaux, à Onex, et à la rue des Maraîchers, à la Jonction, l’abattage d’arbres suscite incompréhension et colère.
Pas de repos pour les tronçonneuses
KEYSTONE/IMAGE D'ILLUSTRATION
Arbres

Après la Chevillarde, la forêt de Carouge et le chemin de Pinchat, c’est au tour de la forêt d’Onex et de la rue des Maraîchers, à la Jonction, de faire la une des réseaux sociaux. Sur ces deux sites, l’abattage d’arbres, apparemment sains, suscite l’incompréhension et la colère des citoyens. Aux abords du parc des Evaux, le ballet des tronçonneuses recoupe deux réalités distinctes. Il y a d’abord des travaux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion