Culture

Les quatre saisons de la terre nourricière

Le photographe ­Patrick Gilliéron Lopreno est parti à travers Champs. Son regard horizontal dialogue avec un récit de Slobodan Despot dans un très bel ouvrage.
Les quatre saisons de la terre nourricière
Subjectif derrière son objectif, le photographe a battu la campagne en panoramique. PATRICK GILLIERON LOPRENO
Photo

C’est un pays dans le pays, où la terre affleure encore. Paysage de replis, en repli même devant nos centres urbains frangés de parkings, d’industries, de fiertés bétonnées. Aux lisières de nos agglomérations, entre Préalpes gruériennes et plateau broyard, Patrick Gilliéron Lopreno a erré de ferme en ferme, arpentant l’exiguë campagne à la rencontre de ceux qui s’y tiennent pour cultiver du vivant. A travers Champs, le photographe genevois documente

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion