Arts plastiques

L’être humain en résonance avec le vivant

L’installation Douze Mille Vingt de Julie Semoroz s’interroge sur une vibration inter-espèces, la mettant en sons, sensations et vidéos.
L’être humain en résonance avec le vivant
Julie Semoroz à l’écoute de son installation. ISABELLE MEISTER
Genève

Dans cette recherche et installation à vivre à l’espace Halle Nord, à Genève, jusqu’au 28 mars, la créatrice sonore Julie Semoroz s’intéresse aux fréquences et à leur champ d’application. L’œuvre situe le corps dans une ère holistique. Chaque personne serait capable de vibrer avec le monde à travers une écoute sensible du vivant affûtant ses intensités. Des sons enregistrés – voix humaines et vocalisations d’animaux entre autres – sont retravaillés.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion