Neuchâtel

Asile: mauvais traitements dénoncés à Boudry

L’association «Droit de rester Neuchâtel» dénonce des abus de pouvoir et des comportements racistes de certains agents de sécurité envers des réfugiés du Centre fédéral d’asile.
Asile: mauvais traitements dénoncés à Boudry 1
Selon "Droit de rester", les réfugiés ont peur de porter plainte par crainte des conséquences pour leur procédure d’asile ou par peur de recroiser les mêmes agents de sécurité. KEYSTONE/ARCHIVES
Asile

«Droit de rester Neuchâtel» dénonce un accroissement «préoccupant», depuis plusieurs mois, de mauvais traitements envers les réfugiés du Centre fédéral d’asile (CFA) de Boudry (NE). L’association a envoyé une lettre ouverte au Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) et à Jean-Nathanaël Karakash, conseiller d’Etat neuchâtelois en charge du Département de l’économie et de l’action sociale. «Un véritable système punitif» a été mis en place, au-delà de tout ce qu’on peut imaginer,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion