Genève

Les deux visages du centre de renvoi

Alors que le Conseil d’Etat et le Secrétariat d’Etat aux migrations promettent un centre de renvoi exemplaire, des députés et des défenseurs de l’asile dénoncent des conditions indignes.
Les deux visages du centre de renvoi
Le Centre fédéral pour requérants d’asile de Boudry dans le canton de Neuchâtel, lors des visites publiques organisées en 2018. KEYSTONE
Asile

Les démarches en vue de la construction du centre d’attente et de renvoi de requérants d’asile déboutés du Grand-Saconnex avancent. Mercredi, le Secrétariat d’Etat aux migrations et le Département genevois de la sécurité, de l’emploi et de la santé ont indiqué avoir lancé le 30 avril la procédure d’approbation des plans du bâtiment de 250 places. L’occasion pour eux de revenir sur le fonctionnement du futur Centre fédéral pour requérants d’asile

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion