Suisse

Début du procès en appel d’UBS

Le géant bancaire conteste sa condamnation en première instance à 4,1 milliards de francs d’amende.
Début du procès en appel d’UBS
UBS est soupçonnée d’avoir, entre 2004 et 2012, illégalement envoyé ses commerciaux en France pour «chasser» de riches clients de sa filiale, lors de réceptions ou tournois sportifs, afin de les convaincre d’ouvrir des comptes non déclarés en Suisse. KEYSTONE
Evasion fiscale

Ils étaient nombreux – journalistes, avocats… – à être venus hier assister au procès en appel d’UBS, au Palais de justice de Paris. Ce premier jour d’audience était en effet très attendu, et ce pour plusieurs raisons. D’abord, parce que ce procès a été retardé de plus de neuf mois du fait de l’épidémie. Ensuite, parce que la décision en première instance du Tribunal en février 2019 avait causé un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion