Vaud

Violences sexistes dénoncées à l’Unil

Après PaietonEPFL, le collectif de la grève féministe de l’Unil lance une récolte de témoignages sur le harcèlement à l’université et dénonce un manque de volonté de la direction.
Violences sexistes dénoncées à l’Unil
Le batiment Geopolis de l'Universite de Lausanne, UNIL. Keystone
Harcèlement

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion