Égalité

La Grève toujours en colère

Aux Assises romandes féministes, des centaines de femmes prennent position sur l’actualité et planifient le 14 juin prochain. Au taquet et créatives.
La Grève toujours en colère
Les participantes ne sont pas restées passives derrière leurs écrans. Dans tous les ateliers thématiques proposés, les échanges ont été intenses, les idées inventives et clairvoyantes. CAPTURE D'ÉCRAN
Grève féministe

L’énergie qui a poussé des centaines de milliers de personnes dans les rues le 14 juin 2019 semblait intacte samedi après-midi, lors des Assises romandes de la Grève féministe et des femmes*. En Suisse, elles ont été plus de 500 à se retrouver en vidéoconférence pour établir l’agenda féministe de l’année et poser les bases d’un nouveau 14 juin. «Depuis mars 2020, nous constatons avec colère que la pandémie exacerbe

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion