BD

Peeters tombe le masque

Le dessinateur genevois, auteur de Pilules bleues, Lupus et Aâma, dévoile un nouveau pan de sa vie dans son dernier opus, Oleg.
Brouillon auto 300
Une histoire installée de plain-pied dans la réalité quotidienne, agrémentée de touches d’humour. ATRABILE
Autofiction

On se demande toujours ce qui nous attend dans un nouvel album de Frederik Peeters. Né à Genève en 1974, le dessinateur se consacre à la BD depuis 1998, le plus souvent seul, parfois avec un scénariste. Son premier grand succès, Pilules bleues, paru en 2001, dévoilait sans fard un épisode de sa vie personnelle et traitait de front la thématique du sida. ­Récompensé par un Prix Töpffer, cet ouvrage

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion