Solidarité

De la révolution à l’urgence sanitaire

Jeudi, la Tunisie célébrait les dix ans de la chute de l’autocrate Ben Ali. Si les libertés ont été conquises, les réformes sociales peinent à venir, notamment dans le domaine sanitaire. Interview.
De la révolution à l’urgence sanitaire 1
Manifestation à l’occasion des dix ans de la révolution de jasmin, le 14 janvier à Tunis. KEYSTONE
Tunisie

Le pays n’a pas pu fêter sa dernière révolution comme il se doit. Le gouvernement tunisien a choisi ce 14 janvier, qui marquait les dix ans de la chute du régime de Zine el-Abidine Ben Ali, pour décréter un confinement général sur l’ensemble du territoire. Coïncidence ou tactique pour empêcher la pression de la rue? Quoi qu’il en soit, le gouvernement de Kaïs Saïed, comme bien d’autres avant lui depuis

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion