Genève

Procès Steinmetz: l’homme de terrain passe à la casserole

Au troisième jour du procès pour corruption sur fond d’exploitation minière, c’est l’interrogatoire d’un entrepreneur français actif dans l’import-export sur le continent africain qui a occupé le Tribunal correctionnel.
Procès Steinmetz: l’homme de terrain passe à la casserole
La journée de mercredi a été consacrée à l'interrogatoire d'un entrepreneur français actif dans l’import-export sur le continent africain, troisième et dernier prévenu dans l'affaire Beny Steinmetz (ici à son arrivée au Tribunal, lundi dernier). KEYSTONE
Justice

La journée de mercredi devait voir défiler les témoins à la barre, dans le procès pour corruption sur fond d’exploitation minière qui agite Genève depuis lundi. Mais la porte de la salle d’audience ne s’est ouverte sur aucun des dix témoins convoqués. De quoi faire la place belle à l’interrogatoire du troisième et dernier prévenu dans cette affaire, un entrepreneur français actif dans l’import-export sur le continent africain. Comme pour

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion