Suisse

Le verdict des eaux usées

Nos déchets parlent: le coronavirus est détectable dans les eaux usées. Le projet de recherche suisse sera étendu.
Le verdict des eaux usées
La station d’épuration des eaux usées de Lausanne (photo) fait partie, avec celle de Zurich, des deux STEP donnant des renseignements sur l’évolution de la pandémie. KEYSTONE
Epidémiologie

Elles faisaient, jusqu’ici, les gros titres en révélant la consommation de drogues dans les villes européennes: les analyses des eaux usées sont désormais, aussi, des indicateurs du coronavirus. En Suisse, deux stations d’épuration, à Zurich et à Lausanne, scrutent déjà, avec succès, les traces du SARS-CoV-2. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) veut désormais élargir la recherche. Les scientifiques de l’Institut fédéral suisse des sciences et technologies de l’eau

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion