Solidarité

Le Sahara chauffé à bloc

La rupture du cessez-le feu au Sahara occidental a débouché sur une guerre ouverte. Dans la foulée, les Etats-Unis ont reconnu la souveraineté du Maroc. L’analyse du professeur Marcelo Kohen.
Le Sahara chauffé à bloc 1
Manifestation à Séville, en Espagne, le 27 novembre, en réaction à la violation par le Maroc du cessez-le-feu conclu il y a trente ans. KEYSTONE
Maroc

Le 13 novembre, le Royaume du Maroc a déployé ses troupes pour chasser des manifestants sahraouis qui bloquaient la route menant à l’Afrique de l’Ouest. Depuis, la guerre est de nouveau ouverte entre le Front Polisario, qui réclame l’indépendance du Sahara occidental, et le Maroc, qui mène une politique d’annexion. Les deux protagonistes se disputent l’ex-colonie espagnole depuis le départ de Madrid en 1976, ce qui en fait l’un des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion