Suisse

Le MPC met Credit Suisse en accusation

La banque n’aurait pas pris toutes les mesures de précaution nécessaires, estime le Ministère public de la Confédération dans le cadre d’une affaire de trafic de stupéfiants et de blanchiment d’argent commis par une organisation criminelle bulgare.
Le MPC met Credit Suisse en accusation
Credit Suisse estime risquer une amende maximale de 5 millions de francs dans ce type de procédure. KEYSTONE
Blanchiment

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion