Suisse

Des obstacles à l’antisexisme

Les élues fédérales regrettent une évolution des mentalités très lente. Mercredi, les sénateurs ont refusé une campagne étendue contre le sexisme. Tour d’horizon des projets discutés ou écartés sous la Coupole.
Des obstacles à l’antisexisme
Alors que les manifestations et autres prises de parole antisexistes sont de plus en plus nombreuses en Suisse, les Chambres fédérales peinent à suivre le mouvement. KEYSTONE/ARCHIVES
Harcèlement

La conseillère nationale Léonore Porchet (verts, VD) sourit: «Le parlement a pris au sérieux ce problème qui dépassait les questions de genre.» Jeudi, le Conseil national a accepté l’élaboration d’un centre d’aide indépendant pour lutter contre les abus dans le sport. Il réagissait aux témoignages de huit gymnastes qui décrivaient les pressions psychiques et physiques systématiques de l’Ecole fédérale de sport de Macolin. Pour la parlementaire, «ce n’est qu’une petite

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion