Musique

«Les réponses se trouvent dans les rencontres»

David Greilsammer sort Labyrinth. Né d’un rêve, l’album expérimente la fusion entre des univers musicaux en apparence divergents. Entretien avec le pianiste et directeur du Geneva Camerata.
«Les réponses se trouvent dans les rencontres» 2
David Greilsammer: «Tout le monde a son propre labyrinthe.» JULIEN MIGNOT
Disque

Radicalité et dialogue. C’est ainsi que l’on pourrait définir l’univers musical de David Greilsammer. Labyrinth, un album longuement mûri, en est la quintessence. Le pianiste d’origine israélienne installé à Genève aime l’audace et instille la surprise dans tous ses projets. Cofondateur du Geneva Camerata avec Céline Meyer, il en est également le chef d’orchestre. Avec cet ensemble constitué de jeunes musiciens particulièrement talentueux, il ose le baroque et la création

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion