Genève

«On nous ferme? Qu’on nous donne de quoi bouffer!»

Laurent Terlinchamp, représentant des cafetiers-restaurateurs à Genève, est ulcéré par les annonces fédérales et les incertitudes genevoises.
«On nous ferme? On nous donne de quoi bouffer!»
Le président de la Société des cafetiers de Genève, Laurent Terlinchamp (ici lors d'une manifestation le 19 novembre dernier), est en colère après avoir appris mardi soir les nouvelles mesures prévues par Berne. JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Crise sanitaire

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion