Solidarité

Les Yagans, éternels survivants

L’anthropologue Geremia Cometti étudie les Yagans, le peuple indigène le plus austral. Décimés par la colonisation et survivant dans le sud du Chili, ils sont parvenus à faire reculer une multinationale.
1
Décimés par la colonisation, acculturés par l’Etat chilien, les Yagans ont puisé dans la lutte contre les usines à saumons la force de reconstituer leur communauté. JOSE MIGUEL CARDENAS / GREENPEACE
Chili

Un labyrinthe d’îles et de canaux près de l’Antarctique. Sur le versant chilien de la Terre de Feu vivaient les Yagans, la communauté la plus méridionale au monde, dont la présence est documentée depuis plus de six mille ans. Aujourd’hui, seuls quelques membres de cette ethnie sont encore établis ici, près de Puerto Williams, une base militaire sur l’île de Navarin. Exterminés par les conflits, les persécutions et les maladies

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion