Genève

Le droit à l’alimentation inscrit dans la Constitution?

Des élus de gauche et du PDC veulent inscrire la protection contre la faim et l’accès à une nourriture adéquate dans la loi fondamentale genevoise.
Le droit à l’alimentation inscrit dans la Constitution?
Les distributions alimentaires d'urgence du printemps ont mis en évidence des besoins. Jean-Patrick Di Silvestro / Le Courrier
Grand Conseil genevois

Inscrire explicitement le droit à une alimentation adéquate dans la constitution genevoise. Tel est l’objectif d’un projet de loi déposé lundi au Grand Conseil, avec les signatures de députés des groupes Socialiste, Ensemble à gauche, Verts et Démocrate-chrétien. «Ce texte vise à se donner les moyens de faire de l’alimentation une politique publique à part entière, explique l’élue PS Helena Verissimo de Freitas. Les queues pour recevoir un sac contenant

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion