Genève

Ensemble à gauche lave son linge sale en public

Des factions s’opposent aux sanctions contre la députée Magali Orsini. Le pouvoir de Solidarités est contesté.
Lors de l’assemblée mensuelle EàG JPDS
Grand Conseil genevois

La formation politique Ensemble à gauche (EàG) va-t-elle se disloquer? Les tensions actuelles s’exposent au grand jour. L’affaire a commencé avec la mise à l’écart de la députée Magali Orsini pour un vote dissident au Grand Conseil. Elle se poursuit avec la remise en question du «pouvoir hégémonique» de la composante Solidarités par de plus petits partis. Jeudi matin, le DAL (Défense des aînés et du logement) a exposé ses

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion