Suisse

Utiliser des tests rapides? Pas si vite

La France et l’Allemagne ont inclus les tests rapides dans leur stratégie nationale de lutte contre le coronavirus. Mais qu’attend la Suisse pour faire de même?
Utiliser des tests rapides? Pas si vite
Le ministre de la Santé, Alain Berset, s’est rendu à Zoug mardi dernier pour s’informer sur le développement de tests rapides par Roche Diagnostics. KEYSTONE
Pandémie

Ils pourraient permettre à la population de continuer à mener une vie presque normale en limitant les quarantaines contraignantes et contribuer à assurer la survie de l’économie en évitant les fermetures d’établissements. Beaucoup d’espoirs reposent sur les tests antigéniques rapides délivrant leur résultat en 15 à 30 minutes (lire ci-après). La France et l’Allemagne ont révisé leur stratégie nationale en les incluant pour un usage imminent. Mais qu’attend la Confédération,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion