Genève

Fêtes privées sous surveillance?

Mercredi, l’exécutif genevois devrait annoncer de nouvelles mesures sanitaires.
Fêtes privées en sursis
Sur les réseaux sociaux, le conseiller d’Etat chargé de la santé, Mauro Poggia, assure qu’il n’est pas question d’interdire ou de soumettre à autorisation les réunions familiales et amicales. KEYSTONE
Coronavirus

Mariages, pendaisons de crémaillères, anniversaires et autres festivités privées sont dans le viseur du gouvernement. C’est du moins ce qu’a annoncé vendredi à la RTS le conseiller d’Etat chargé de la Santé, Mauro Poggia. A partir d’un certain nombre de convives – à ce jour inconnu – l’hôte serait chargé d’annoncer la tenue de sa rencontre, de déclarer les invités présents et de mettre en place un plan de protection. Il pourrait

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion