Économie

Le crédit, ce maillon faible

Les bourses s’alarment d’une crise de la dette privée, malgré l’intervention des banques centrales.
Le crédit, ce maillon faible
Les marchés sont tétanisés par les craintes d’une récession alors que les conséquences économiques du coronavirus s’annoncent de plus en plus catastrophiques. KEYSTONE
Coronavirus

Cela pourrait passer pour de l’humour involontaire si la situation n’était pas si grave. Pour le troisième lundi de suite, les marchés financiers se sont effondrés, affichant des baisses de cours de 8 à 10% en moyenne. Et pourtant, les principales banques centrales mondiales, dont la BNS, avaient, la nuit précédente, sorti le grand jeu pour tenter de calmer les esprits. La Fed américaine a abaissé dimanche soir son taux

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion