Vaud

Le CHUV resterait en mains publiques

Le Conseil d’Etat refuse d’autonomiser l’établissement. Il propose un contre-projet renforçant le contrôle.
Le CHUV resterait en mains publiques
Le CHUV n’est pas seulement un service ­hospitalier, il joue un rôle systémique, selon la ministre Rebecca Ruiz. KEYSTONE/ARCHIVES
Hôpitaux

Le Conseil d’Etat défend son hôpital public et s’oppose à l’initiative parlementaire du PLR qui voulait autonomiser le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV). En réponse, le gouvernement soumet un contre-projet. Le texte propose de renforcer le rôle du parlement et de doter l’établissement d’un conseil stratégique. Le projet est soutenu par le PLR, aussi représenté à la conférence de presse du gouvernement. En 2018, le Parti libéral-­radical (PLR) proposait de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion