Genève

Manif contre le «DIP de la honte»

Plus d’une centaine de manifestantes ont exprimé leur insatisfaction, mercredi, face aux mesures prises par la cheffe du Département de l’instruction publique, Anne Emery-Torracinta, suite à l’affaire du «t-shirt de la honte».
Le «DIP de la honte»
Les principales concernées revendiquent l’abolition définitive de la sanction du "t-shirt de la honte". JPDS
Tenue vestimentaire

Le «t-shirt de la honte» a rassemblé quelque 125 personnes mercredi devant l’Hôtel-de-Ville. Les manifestantes ont clamé leur insatisfaction face aux mesures prises par la cheffe du Département de l’instruction publique, Anne Emery-Torracinta. Lundi, cette dernière annonçait la suspension de la mesure consistant à faire porter un t-shirt extra-large aux élèves dont la tenue était jugée inadéquate et appelait aux dialogues entre établissements, parents et élèves. Insuffisant, estiment les principales

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion