Genève

Le «t-shirt de la honte» agite le Grand Conseil

Une motion «contre les sanctions concernant les vêtements des élèves genevois-es» a donné lieu à des débats houleux vendredi soir au parlement genevois.
Le «t-shirt de la honte» au Grand Conseil
«C'est le harcèlement sexuel qui doit être sanctionné, pas les jeunes filles (ici lors de la manifestation de mercredi)», a souligné la députée verte Katia Leonelli. KEYSTONE
Tenue vestimentaire

La polémique sur le ‘t-shirt de la honte’ du cycle de Pinchat s’est invitée au parlement genevois et y a généré des débats houleux. Vendredi en fin de soirée, le Grand Conseil a en effet été saisi d’une motion «contre les sanctions concernant les vêtements des élèves genevois-es» déposée par des élus de gauche et des démocrates-chrétiens. «Les jeunes filles ne sont pas responsables du manque de concentration des garçons.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion