Lecteurs

Nous avons besoin des autres

Selena Ribeaud demande plus d’égalité dans la distribution d’un éventuel futur vaccin.
Covid-19

N’avons-nous donc pas encore compris que la Covid-19 était mondiale et faisait fi des frontières? Si les pays riches achètent le possible futur vaccin, vont-ils l’inoculer à leur population et fermer leurs frontières aux pays n’ayant pas les moyens de l’acquérir ou les dirigeants œuvrant pour protéger leurs peuples? Mais alors, soyons cohérents et allons au bout de notre logique: arrêtons tout échange commercial avec ces pays, cessons de les exploiter, de voler leurs ressources naturelles, d’envahir leurs marchés de nos produits à bas prix et de piètre qualité.

Je suis citoyenne helvétique, européenne, j’ai vécu dans des pays dits pauvres. Je me sens pauvre actuellement. Humainement pauvre. J’ai honte. Honte de cette vieille Europe qui aurait les moyens matériels et intellectuels de faire preuve d’empathie, de se montrer accueillante, solidaire. En Egypte, à Djibouti, au Burundi, en Irak, j’ai été accueillie. Ces pays pauvres sont riches de leur sens de l’hospitalité.
Institutrice, mon devoir est d’enseigner à mes élèves le partage, le don aux plus petits, aux plus faibles. Et nous? Que faisons-nous? Quel exemple donnons-nous?

Plus le monde virtuel s’étend, et plus notre monde réel se rétrécit. Les frontières virtuelles explosent, les frontières réelles se renforcent. Nous construisons des murs. Très bien. Mais alors une fois encore soyons cohérents. Vivons en vase clos, consommons local, fabriquons local.
J’écris cette lettre sur un ordinateur fabriqué probablement en Chine avec des matériaux venus peut-être de la RDC, de mines où travaillent des enfants. J’ai du sang sur les mains. Serais-je prête à me séparer de cette machine? Non.

Nous avons besoin de tous les pays du monde, nous avons besoin des autres. Veillons à bien les traiter, à nous montrer solidaires. Le vaccin ou tout autre chose, que chacun en ait sa part. Equitablement. Comme on l’apprend à l’école!

Selena Ribeaud,
Genève

Opinions Lecteurs Lettre De Lecteur Covid-19

Connexion